contreledopage@gmail.com

Endurance: Un cas de dopage aux 24h00

L’affaire est inédite dans le milieu moto, mais le sujet en est généralement sensible dans le monde du sport, puisqu’il s’agît de dopage. C’est ainsi que le pilote suédois Jan Hanson, qui avait terminé huitième aux dernières vingt quatre heures du Mans moto, a été déclaré positif au contrôle anti-dopage d’après course.

Sociétaire du team Fagersjo-El, il pilotait la Suzuki Gsxr n°12 engagée dans la catégorie Superbike. La cause de ce contrôle positif, un médicament, le Salbutamol. Ce produit est pourtant bel et bien identifié comme substance dopante prohibée dans le milieu sportif par l’arrêté du 7 mars 2000 en la matière.

Sauf à justifier d’un asthme dûment constaté par certificat médical établi par un pneumologue ou le médecin d’équipe et produit à l’autorité médicale. La prise du produit ne peut alors se faire que par inhalation.

Aucune dérogation n’avait été demandée et Jan Hanson a été exclu du classement de l’épreuve. Mais aussi son team alors que la fédération suédoise de motocyclisme a reçu un avertissement.

Source et date de l’article  http://moto.caradisiac.com  25.08.2006

Auteur : André Lecondé

Source de l’image

Articles en relation

Laissez un commentaire

*